clopidogrel canada générique

  • les adultes et les enfants de plus de 6 mois atteints de maladies chroniques (comme le diabète, des troubles immunitaires, des problèmes cardiovasculaires, respiratoires ou rénaux);
  • les personnes de 60 ans et plus;
  • les enfants de 6 à 23 mois inclusivement;
  • les femmes enceintes au 2e et 3e trimestre de leur grossesse;
  • etc.

Pour prendre rendez-vous, veuillez communiquer avec le CLSC le plus près de chez vous.

MRC D'ABITIBI: (819) 732-3271, poste 4202

MRC D'ABITIBI-OUEST:
Beaucanton: (819) 941-3007
Dupuy: (819) 783-2856, poste 21
La Sarre: (819) 333-2311, poste 2545
Macamic: (819) 782-4661, poste 3222
Palmarolle: (819) 787-2216, poste 233

ROUYN-NORANDA: (819) 762-8144 (Faites le 0 pour joindre la réception)

MRC DU TÉMISCAMINGUE:
Ville Marie: (819) 629-2420, poste 4170
Témiscaming-Kipawa: (819) 627-3385, poste 1202

MRC DE LA VALLÉE-DE-L'OR: (819) 825-5858
(Choisir le numéro de poste pour joindre l'accueil du CLSC de votre territoire)

L’Institut National d’Etudes Démographiques (INED) a publié le 28 septembre 2010 un article laissant entendre que la vaccination antigrippale avait permis de diviser par dix la mortalité liée à cette maladie. L’information, reprise par l’AFP, a fait la une de nombreux médias. Pourtant, cette affirmation est bien fragile si l’on se donne la peine de regarder les données d’un peu plus près.

France Meslé est signataire d’un article dont le titre pourrait paraître prudent (Résumé et pdf). J’en ai eu connaissance par un email provenant du service de communication de l’INED.

Je n’avais pas compris initialement que cette publication habituellement confidentielle aurait un tel écho dans les médias. L’information, reprise par l’AFP, a fait le tour des rédactions avec un message beaucoup plus réducteur et, nous allons le voir, très contestable:

France Meslé fonde son analyse sur l’observation des courbes historiques: elle trouve une concordance de temps entre le développement de la vaccination antigrippale dans les années 70 et la diminution de la mortalité liée à la grippe dans plusieurs pays occidentaux.

Les épidémiologistes s’attendront à ce que l’article contiennent d’autres arguments plus probants pour affirmer, comme le fait l’auteur dans sa conclusion:

"La mise au point d’un vaccin efficace, constamment remanié en fonction des mutations du virus, a permis de diviser la mortalité par dix en France comme dans les autres pays industriels en 40 ans. Ce succès a été renforcé par la diffusion gratuite du vaccin auprès des personnes âgées, particulièrement sujettes aux complications étales."

Il n’en est rien. C’est sur le seul argument de concomitance historique que l’article, fort opportunément diffusé la semaine de la sortie du nouveau vaccin saisonnier, affirme le rôle salvateur de la vaccination antigrippale.

Je pourrais m’arrêter là et m’étonner que l’INED, institution respectée, revienne à des procédés obsolètes et contestables. Le biais qui consiste à attribuer un lien de causalité à une relation temporelle fait partie des pièges enseignés aux statisticiens débutants.

Mais l’étude approfondie des données révèle des surprises de taille.

achat viagra sans ordonnance france

lopid pas cher en ligne upmc

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source: santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-rhume-et-la-grippe

Les principales complications de la grippe et du rhume banal sont les infections bactériennes des sinus ou des poumons (la pneumonie), qui s'accompagnent notamment des symptômes suivants: fièvre, frissons, et crachats ou sécrétions nasales de couleur jaunâtre, verdâtre ou brune. Chez les enfants, une infection des oreilles peut aussi survenir (otite moyenne aiguë).

Il est approprié de consulter votre médecin ou un professionnel de la santé dans les circonstances ci-après:

  • l'apparition d'une toux ou des maux de gorge justifie un examen médical lorsqu'il s'agit d'un enfant;
  • l'appartenance à un groupe qui présente un risque élevé (par ex. les personnes atteintes d'autres troubles médicaux ou souffrant d'un affaiblissement du système immunitaire, les aînés les enfants en bas âge);
  • un mal de gorge qui dure plus de 2 jours, votre gorge est très enflée, rouge et couverte de pus;
  • un nez qui coule depuis plus de 10 jours et dont les sécrétions sont verdâtres ou jaunâtres ou une douleur dans le visage ou un mal de tête intense;
  • une toux qui persiste plus de 7 ou 10 jours ou, une toux grave qui produit du mucus épais, verdâtre ou sanguinolent;
  • une fièvre élevée (au-dessus de 38,5 °C) et durant plus de 4 jours;
  • une fièvre qui réapparaît 4 à 14 jours plus tard;
  • une respiration difficile;
  • des vomissements graves ou persistants;
  • des étourdissements ou de la confusion se manifestant brusquement.

Différents médicaments permettent de soulager les symptômes et les douleurs associés au rhume ou à la grippe. Ils se vendent avec ou sans ordonnance dans les pharmacies. Veuillez consulter votre pharmacien ou un professionnel de la santé pour déterminer le médicament qui vous convient. Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre le rhume ou la grippe sauf quand une infection bactérienne survient. Les médicaments antiviraux peuvent réduire la durée de la grippe s'ils sont pris dans les 48 heures qui suivent l'apparition des symptômes.

L'échinacée et le zinc ont fait l'objet d'études menées sur le traitement du rhume banal. Les preuves établissant leur efficacité sont discutables.

Petits conseils sur le rétablissement

grippe, rhume, influenza, attraper, contracter, prévenir, éviter, stériliser, lavage, mains, eau, savon, alcool, désinfectant, papiers-mouchoirs, toux

Lisez les petits conseils qui peuvent hâter votre guérison et vous aider à vous remettre rapidement sur pied.

Étant donné le mode de transmission des virus, on comprend qu'une bonne hygiène est la meilleure prévention contre le rhume et la grippe:

  • lavez-vous les mains fréquemment;
  • évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche;
  • utilisez un papier-mouchoir quand vous toussez ou éternuez, et jetez-le immédiatement après;
  • nettoyez les surfaces dures avec un désinfectant;
  • utiliser un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

achat lithium en suisse résultat des elections en françe

clopidogrel canada générique

Gehirn-Stoffwechsel abnehmen essensplan wochenplan anregen mit Kokosöl

Sie planen Ihr 48-Stunden-Körperprogramm. Hier finden Sie Rezepte, die den Stoffwechsel anregen.

Machen gute lebensmittel zum abnehmen tipps Sie sich einen Einkaufsplan für Ihr 48-Stunden-Körperprogramm, dann können Sie sich ausschließlich auf sich gesund abnehmen diätplan selbst konzentrieren. Hier finden Sie alle Zutaten, die Sie zum Kochen brauchen.

Tipp: Trinken Sie unbedingt l thyroxine abnehmen mit sport ausreichend. Denn nur dann kann der Körper entgiften und schädliche Ablagerungen ausscheiden. Eine spezielle Suppe abnehmen ueber nachtwacht filmpjes hilft dabei. Dreimal täglich ein Glas wirkt Wunder.

Sechs große Hände voll Gemüse (z. B. Fenchel, Kartoffeln, Rettich, Pastinaken, Petersilwurzel, Sellerie, Zwiebel, Lauch, Shiitake-Pilze, Karotten) in einen Topf mit drei Liter leichte unterfunktion der schilddrüse symptome de la menopause Wasser geben. Nach Belieben Kräuter und Gewürze (Petersilie, Lorbeer, Ingwer, Wacholder, Fenchelsamen, Oregano, Koriander. ) dazugeben, bei niedriger Hitze zwei Stunden köcheln, abseihen.

Tipp! gesund und einfach abnehmender grenznutzen Die Brühe hält im Kühlschrank mehrere Tage. Füllen Sie sie gleich in Schraubverschlussgläser, die Sie portionsweise aufwärmen können.

Eine Tasse Hirse abnehmen tabletten gegen kreuzschmerzen mit zwei Tassen Wasser 15 bis 20 Minuten zugedeckt weich kochen. Eine Zwiebel in einer Pfanne mit Olivenöl anschwitzen, vier was ist gut zum abnehmen ohne jojo Stangen Sellerie, zwei Karotten und eine Hand voll Karfiolröschen dazugeben, kurz dünsten. Dann eine Gurke und zwei Hand voll Blattspinat effektiv gewicht verlieren conjugation of a voir dazugeben, mit Salz, Pfeffer, Kurkuma und Basilikum abschmecken, ca. 10 Minuten rösten.

Tipp: Hirse enthält abnehmen hilfe bei halsschmerzen viel Eisen, mehr als alle anderen Getreidesorten. Außerdem liefert sie viel Kieselsäure und Fluor. Sie darmsanierung mensch ärgere fördert die Entwässerung und entgiftet.

Buchweizen mit Apfel und Haselnüssen:

1/2 Tasse Buchweizen kurz ohne Fett anrösten, mit einer Tasse Wasser wie reinigt man den darmanitan serebii aufkochen. Mit 30 g geriebenen Haselnüssen, Zimt, 1/2 TL Ingwer, Salz und dem Saft einer halben Zitrone abschmecken. Auf kleiner abnehmen ohne schilddrüse möglich englisch deutsch Flamme zugedeckt ca. 15 Minuten quellen lassen. Einen Apfel in Stücke schneiden und zum Ende der Kochzeit kurz mitdünsten.

lopid pas cher indeed

Grippe saisonnière: recommandations et évolution de l'épidémie

Publié le 25 janvier 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Cet article est ancien, l'information n'est peut-être plus exacte.

Vous pouvez néanmoins consulter cette page.

L'épidémie de grippe se poursuit dans toutes les régions de métropole, les régions les plus touchées étant Provence-Alpes-Côte d'Azur, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes. L'Institut de veille sanitaire (InVS) a recensé 437 consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants sur la semaine du 16 au 22 janvier 2017, le seuil épidémique étant fixé à 178 cas pour 100 000 habitants. Selon le réseau Sentinelles, le pic épidémique national devrait être atteint dans les prochains jours.

L'épidémie actuelle est dominée par le virus de type A(H3N2).

La grippe est une infection respiratoire aiguë, responsable d'épidémies saisonnières hivernales. Elle se transmet à l'occasion d'éternuements ou de toux ou encore par contact d'objets souillés (les lieux confinés et très fréquentés étant propices à la transmission de ces virus). Fièvre, fatigue, courbatures, maux de tête sont les premiers signes de la maladie.

Pour limiter la transmission de la grippe, le ministère de la Santé rappelle les mesures de prévention, à savoir:

  • limiter les contacts avec d'autres personnes et en particulier les personnes à risque;
  • se couvrir la bouche en cas de toux et le nez en cas d'éternuement;
  • se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique jetés dans une poubelle fermée;
  • se laver les mains à l'eau et au savon après contact avec les malades ou le matériel utilisé par les malades;
  • utiliser des solutions hydro-alcooliques;
  • nettoyer les objets couramment utilisés par les malades.

La participation du public à la surveillance de l'épidémie

Le site grippenet.fr permet à tout citoyen de devenir acteur de la surveillance de la grippe saisonnière.

Ce projet de recherche d'envergure nationale et européenne, a pour ambition de connaître et étudier la propagation de la grippe en temps réel, en sollicitant l'action volontaire de chacun. Cette participation à la surveillance de l'épidémie se fait de façon anonyme et bénévole sur le site internet, par le biais d'une simple adresse électronique.

Pour la grippe saisonnière 2016/2017, outre la surveillance de la population en général, les femmes enceintes sont plus particulièrement surveillées avec le dispositif G-GrippeNet. Les données recueillies auprès des femmes enceintes participantes sont analysées séparément, dans un objectif de protection accrue et d'avancée de la recherche contre la grippe.

comparaison de l'oméprazole et le pantoprazole influence sur une hauteur de 150 mg de clopidogrel dose d'entretien

Gouttes: excellentes en cas de problèmes digestifs car elles n’ont pas besoin d’être digérées pour libérer les ingrédients actifs.

Comprimés: pour les personnes qui apprécient le côté pratique des comprimés.

Pour les enfants, Echinaforce® Junior à saveur naturelle d’orange est tout indiqué. Ces comprimés sont non-dommageables pour les dents et conviennent aux diabétiques.

Bien qu’elle soit passablement dérangeante, la grippe ne requiert généralement pas de soins médicaux; elle finit par se résorber d’elle-même. Dans certains cas, il est toutefois préférable de consulter un médecin.
Il ne faut jamais perdre de vue que la grippe n’est pas qu’un mauvais rhume; elle peut poser un risque important pour la santé, en particulier chez les jeunes, les personnes âgées et les personnes dont la santé est déjà fragile.

En cas de symptômes graves ou persistants, ou de complications comme une toux constante ou une forte fièvre, il peut être nécessaire de voir le médecin. Si votre état vous préoccupe, n’hésitez jamais à consulter un professionnel de la santé.

Prenez de la propolis dès les premiers symptômes de grippe ou de rhume

La propolis est un excellent antibiotique naturel pour traiter les premiers symptômes du rhume et de la grippe. Lorsque nous commençons à avoir un mal de gorge, des mucosités, de la toux ou de la fièvre, c’est le meilleur moment pour commencer à prendre ce remède et obtenir un soulagement presque immédiat.

Cependant, nous devons savoir comment y le faire pour que le résultat soit le plus efficace possible. Découvrez dans cet article quelles sont les propriétés de la propolis et comment vous devriez la prendre lorsque vous commencez à avoir des symptômes de la grippe, du rhume ou d’autres troubles similaires.

Le secret pour régler efficacement et naturellement la majorité des troubles bénins dont nous pouvons tous souffrir à tout moment de l’année est de prévenir ou bien de traiter rapidement sans attendre que la maladie s’aggrave.

Lorsque surviennent les premiers symptômes de la grippe et du rhume, nous devons recourir à nos propres remèdes, car à ce moment-là ils agiront efficacement. Nous pourrons éviter de prendre d’autres médicaments plus forts ou avec des effets secondaires.

Les premiers symptômes de la grippe et du rhume sont les suivants:

  • Malaise général
  • Fièvre
  • Mucus et congestion
  • Toux ou éternuement
  • Mal de gorge
  • Fatigue

acheter carbozyne

clopidogrel canada générique

Quels sont les facteurs de risques de la tachycardie?

Toute affection qui provoque une pression sur le cœur ou des tissus cardiaques endommagés peut augmenter le risque de tachycardie. Les changements de style de vie ou les traitements médicaux peuvent réduire les risques associés aux facteurs suivants:

  • Maladie cardiovasculaire
  • Hypertension
  • Tabagisme
  • Forte consommation d’alcool
  • Lourde consommation de caféine
  • Utilisation de drogues récréatives
  • Stress psychologique ou anxiété

Les autres facteurs qui peuvent augmenter le risque de tachycardie sont:

  • L’âge avancé: Le vieillissement des tissus du cœur augmente le risque de développer une tachycardie.
  • L'hérédité: S’il y a des antécédents de tachycardie ou d’autres troubles du rythme cardiaque dans votre famille, vous êtes plus susceptibles de développer une tachycardie.

L’intensité des complications de la tachycardie varie en fonction de facteurs tels que le type de tachycardie, la rapidité du rythme cardiaque et sa durée ainsi que l’existence d’autres maladies cardiaques. Les complications possibles sont:

  • Les caillots sanguins qui peuvent provoquer un AVC ou une crise cardiaque
  • L'incapacité du cœur à pomper suffisamment le sang: insuffisance cardiaque
  • Les évanouissements fréquents
  • La mort subite, habituellement associée à une tachycardie ventriculaire ou à une fibrillation ventriculaire

Votre médecin peut exprimer un diagnostic d'une tachycardie spécifique en fonction de vos réponses sur les symptômes, de vos examens physiques et de vos tests cardiaques. Les tests habituels sont les suivants:

Un électrocardiogramme - aussi appelé un ECG - est un outil essentiel pour le diagnostic de la tachycardie. Un ECG utilise de petits capteurs (électrodes) attachés à la poitrine et les bras et qui enregistrent les signaux électriques qui transitent à travers votre cœur. Votre médecin peut rechercher des indices parmi ces signaux afin de déterminer de quel type de tachycardie vous souffrez et quelles anomalies cardiaques peuvent causer une accélération de votre rythme cardiaque.

Votre médecin peut vous recommander un test électrophysiologie pour confirmer le diagnostic ou pour détecter l’origine des problèmes dans les signaux électriques de votre cœur. Durant cet essai, des tubes minces et flexibles (cathéters) avec des électrodes au bout sont enfilés dans vos vaisseaux sanguins à différents endroits dans votre cœur. Une fois en place, les électrodes peuvent cartographier précisément la propagation des impulsions électriques à chaque battement et d'identifier des anomalies dans votre circuit.

Ce test permet à votre médecin de mieux comprendre comment votre tachycardie entraîne des évanouissements. Sous une surveillance attentive, vous recevrez un médicament qui provoque un épisode de tachycardie. Vous reposez à plat sur une table spéciale, puis la table est inclinée comme si vous étiez debout. Votre médecin observe la façon dont votre cœur et votre système nerveux répondent à ces changements de position.

L’objectif du traitement de la tachycardie est de ralentir le battement rapide du cœur quand il se produit, de prévenir les éventuelles répliques et minimiser les complications.

Un rythme cardiaque rapide peut se corriger, et vous pourrez même ralentir votre rythme cardiaque à l'aide de simples mouvements physiques. Cependant, vous pouvez avoir besoin de médicaments ou d'autres traitements médicaux pour ralentir votre rythme cardiaque.

clopidogrel 75 mg bula

Assurez-vous d’avoir bien compris votre programme de traitement, et prenez tous les médicaments prescrits par votre médecin.

Si vos symptômes changent, s'aggravent ou si vous développez de nouveaux symptômes, parlez-en immédiatement à votre médecin.

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la tachycardie.

Votre expérience sur la tachycardie peut être intéressante pour les autres. Pensez-y!

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

Le système vestibulaire périphérique est composé au niveau de chaque oreille de cinq types de capteurs différents: les canaux semi-circulaires au nombre de trois (canal horizontal, vertical antérieur et postérieur) et les organes otolithiques au nombre de deux (l’utricule et le saccule), soit dix récepteurs au total. Les cellules sensorielles sont des cellules ciliées dont les cils baignent dans le liquide endolymphatique.

Les cellules sensorielles otolithiques sont recouvertes par une membrane tectoraile incrustée de petits cristaux de carbonate de calcium ou otoconies.

Oreille interne

Les cellules ciliées canalaires

Otoconies: récepteurs otolithiques

Les cellules sensorielles transmettent l’information au système nerveux central via le nerf vestibulaire qui comprend deux parties:

• le nerf vestibulaire supérieur composé des nerfs des canaux horizontaux et antérieur, du nerf utriculaire.

• le nerf vestibulaire inférieur composé du nerf sacculaire et canalaire postérieur.

Le nerf vestibulaire

Les noyaux vestibulaires

Les canaux semi-circulaires détectent l’amplitude de la rotation angulaire de la tête dans les trois dimensions de l’espace. Les organes otolithiques sont sensibles à l’accélération linéaire verticale (saccule) ou horizontale (utricule) de la tête dans l’espace et détectent l’inclinaison de celle-ci par rapport à la gravité.

100 mg trazodone surdosage

effet indesirable du clopidogrel

C’est un rendez-vous classique en matière de santé publique. Entre octobre et avril, les professionnels du secteur sanitaire et médico-social sont appelés à se montrer vigilants pour lutter contre l’épidémie de grippe saisonnière. Dans une instruction publiée le 2 février, le ministère de la Santé rappelle aux Agences régionales de santé (ARS) les mesures de prévention et de contrôle à mettre en œuvre. Premier acte de prévention: la vaccination. Les ARS doivent promouvoir la vaccination auprès notamment des résidents en EHPAD et des professionnels au contact de cette population fragile.

Pour limiter la diffusion de la grippe, en particulier en milieu de soins, le ministère rappelle également l’importance du respect de mesures barrières (lavage des mains, masques chirurgicaux, réduction des contacts …).

« Lors d’épidémies de grippe en collectivités, en particulier en Ehpad, la rapidité d’intervention est essentielle; le diagnostic doit donc être établi le plus précocement possible afin de pouvoir prendre des mesures adaptées », souligne l’instruction. L’utilisation des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD), qui permettent l’obtention rapide du diagnostic au lit du malade, présentent « un intérêt particulier » pour les équipes soignantes en Ehpad et pour les médecins traitants des résidents.

Les ARS doivent, de fait, faciliter l’accessibilité à ces tests.

Enfin, pour rappel, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la grippe, les Ehpad peuvent toujours se référer à l’instruction DGS/RI1/DGCS n° 2012-433 du 21 décembre 2012 relative aux conduites à tenir devant des infections respiratoires aiguës ou des gastro-entérites aiguës. Une instruction qui précise les modalités de surveillance et de déclaration des cas groupés d’infections respiratoires aiguës.

Instruction n°°DGS/ RI1/DGOS/DGCS/2016/4 du 08 janvier 2016

…Mais qui vous apporte également des solutions naturelles qui font partie des petits secrets de l'élite et des futurs centenaires en bonne santé!

Grippe saisonnière hivernale, la vaccination est inutile

La vaccination contre la grippe est inutile, dangereuse et inefficace…

Comme tous les ans à la même époque nous avons droit à l’imposture des spots de pub vantant les mérites de la vaccination contre la grippe.

En France par exemple, les médecins sont poussés par la sécu pour convaincre leurs clients les plus âgés de se faire vacciner, et les services médicaux déploient une panoplie de ruses et de conditionnement par la peur pour convaincre les seniors de se faire vacciner en proposant de leur faire bénéficier d’une protection face aux épidémies hivernales soi-disant dangereuses pour eux.

Durant des années, beaucoup de complications sérieuses parmi les personnes âgées ont eu lieu suite à ces campagnes de vaccination anti-grippale, notamment des complications pulmonaires fatales. Mais ce n’est pas grave, bien au contraire c’est même excellent pour les caisses de retraite qui voient leur nombre de prestataires diminuer…
Ces complications ne sont malheureusement pas les seuls effets secondaires désastreux du vaccin, plusieurs études ont mis en lumière une augmentation de la maladie d’Alzheimer chez ceux qui sont régulièrement vaccinés contre la grippe. Les causes sont principalement dues aux vaccins qui contiennent des fragments d’ARN à double brin qui ont la particularité de bloquer une certaines familles de gènes et de neurones déjà fragilisés par les vaccinations successives.

Comme chaque année il y a au moins plusieurs milliards de souches virales potentielles prêtes à anéantir l’humanité de cette planète, une étude à révéler que dans un mètre cube d’air, on trouve entre 1,5 et 40 millions de virus. Comment font les pros pour savoir laquelle de ces souches va être virulente cet hiver? Ils font certainement appel à des médiums ou voyants car ils nous sortent un vaccin bien précis tous les ans…Moi je me pose une réelle question, pourquoi la recherche persiste-t-elle sur l’élaboration de vaccins (plus ou moins efficaces) plutôt que sur la maladie elle-même?
Pourquoi le protocole de la médecine moderne concernant la grippe fait-il semblant de soigner cette maladie purement virale à grand coup de campagnes massives, couteuse et dangereuse de vaccination alors qu’une grippe est relativement facile à soigner?

clopidogrel canada générique

acheter lopid pfizer belgique

3. Peut-on être infecté par un virus du rhume sans en montrer les symptômes?

Oui, il est même possible d’être exposé aux virus du rhume sans être contaminé. Lorsque les gens sont infectés, la maladie peut être asymptômatique (la personne ne montre pas de symptômes); on appelle ce phénomène une infection subclinique, puisque l’infection ne cause pas la maladie. La plupart des gens ayant un rhume ont de légers symptômes, mais les rhumes graves peuvent retenir au lit en raison de toutes les manifestations désagréables: maux de tête, fièvre, douleurs ressenties sur tout le corps, nez bouché et toux.

4. Comment sont transmis les virus du rhume?

Les rhumes ne sont pas très contagieux par comparaison à d’autres maladies infectieuses. Il faut rester longtemps en contact étroit avec une personne infectée pour que les virus du rhume soient transmis. Les virus doivent pénétrer dans le nez pour aller infecter les membranes nasales. Ils doivent se fixer aux cellules nasales pour se multiplier. Inhaler des gouttelettes contaminées produites lorsque quelqu’un d’autre tousse ou éternue peut être une des façons d’attraper un rhume.

Les virus du rhume peuvent demeurer contagieux même s’ils sont à l’extérieur du corps pendant quelques heures. Il est possible d’attraper un rhume si, après avoir touché à un objet contaminé par un virus du rhume, on met ses doigts contaminés dans son nez ou qu’on se frotte les yeux. Les virus du rhume peuvent atteindre le nez lorsqu’on se frotte les yeux parce qu’ils peuvent passer par les canaux lacrymaux, qui vont des yeux aux cavités nasales.

5. A quel moment le risque de contagion par des gens étant enrhumés est-il maximal?

Le risque de contagion est à son maximum environ deux jours après qu’une personne a été contaminée. C’est à ce moment que les premiers signes d’un rhume (éternuements, nez qui coule, toux) se manifestent. Il est possible que des gouttelettes de muqueuse contenant le virus du rhume soient rejetées lorsqu’on tousse ou qu’on éternue. Il est aussi possible que le virus se transmette sur les doigts lorsqu’ils sont contaminés par des sécrétions nasales (par exemple, une personne se mouche, puis elle serre la main d’une autre personne, qui se frotte les yeux avec ses doigts contaminés).

6. Le rhume est-il si répandu?

Les infections dues au rhume sont si répandues que seulement très peu de gens y échappent à chaque année. On estime que les adultes souffrent de deux à cinq rhumes par année et est l’une des causes principales des journées d’absence au travail.

Aux États-Unis, on dénombre près de 61 millions de cas de rhume annuellement, ce qui se solde par 58 millions de jours d’alitement.