seroquel dépôt 50 mg

Immer mehr Menschen leiden im Sommer unter einem grippalen Infekt oder einer Erkältung. Ursachen der sogenannten Sommergrippe sind die gleichen wie bei einer Erkrankung im Winter: Es handelt sich um eine Infektion mit Viren. mehr

Unter den einzelnen Gesundheits-Schwerpunkten erhalten Sie Informationen zu den Arbeitsbereichen des BMGF. Für die Suche spezifischer Informationen können Sie auch den Menüpunkt Themen von A-Z oder die Suchfunktion nutzen.

Unter den einzelnen Schwerpunkten im Bereich Frauen & Gleichstellung erhalten Sie Informationen zu den Arbeitsbereichen des BMGF. Für die Suche spezifischer Informationen können Sie auch den Menüpunkt Themen von A-Z oder die Suchfunktion nutzen.

BürgerInnenservice:
Telefon: 0810/33 39 99
Montag bis Freitag: 8 bis 12 Uhr
E‑Mail: buergerservice@bmgf.gv.at

Frauenservicestelle:
Telefon: 0800/20 20 11
Montag bis Donnerstag: 10 bis 14 Uhr
E‑Mail: frauenservice@frauenministerium.gv.at

Unter der saisonalen Grippe versteht man die jährlich in den Wintermonaten auftretenden Grippeerkrankungen. Die "echte" Grippe, auch Influenza genannt, ist eine akute Infektion der Atemwege, die durch Influenzaviren hervorgerufen wird und schwer verlaufen kann. Zum Schutz vor einer Ansteckung sind vor allem hygienische Maßnahmen sowie ein entsprechender Impfschutz wichtig. Diese Empfehlungen gelten insbesondere für Personen, die in Gesundheitsberufen tätig sind (siehe "Impfempfehlungen für das Gesundheitspersonal in Österreich").

Wodurch unterscheidet sich die "echte" Grippe von einem grippalen Infekt?

Durch Viren hervorgerufene Erkrankungen der Atemwege sind nicht immer auf den ersten Blick sicher voneinander abzugrenzen.

Unterscheidungshilfe "grippaler Infekt" und "saisonale Influenza":

In dieser Saison wurde der Beginn der Grippewelle in Österreich mit 9. Jänner 2018 bestimmt. Dies wurde durch eine deutliche Zunahme an Influenzavirus-Nachweisen in den klinischen Proben aus dem gesamten Bundesgebiet und in Zusammenschau der epidemiologischen Überwachung von Neuerkrankungen an Grippe/grippalen Infekten (ILI-Überwachung) ermittelt. Wöchentlich aktualisierte Zahlen zur Schätzung der österreichweiten Influenza- und Influenza-ähnlichen Erkrankungen werden auf der Seite der Nationalen Referenzzentrale für Influenza-Epidemiologie der AGES veröffentlicht.

Ein höheres Risiko für schwere Verläufe einer Grippe haben Seniorinnen und Senioren, Schwangere und Menschen mit chronischen Grunderkrankungen (z.B. Asthma, Diabetes mellitus, Herzerkrankungen, Stoffwechselerkrankungen, usw.).

Bei Auftreten von Symptomen ist für Risikopersonen die frühzeitige Einnahme von antiviralen Medikamenten sinnvoll. Ein erhöhtes Ansteckungsrisiko besteht für Gruppen mit hohem Personenkontakt, wie z.B. Personal im Gesundheitsbereich, Lehrer und Lehrerinnen oder Kindergartenpädagoginnen und Kindergartenpädagogen.

Die Grippe breitet sich von Mensch zu Mensch aus.

  • Bei direktem Kontakt durch Tröpfchen, die von einer infizierten Person über Niesen oder Husten verbreitet werden
  • Bei indirektem Kontakt, wenn sich die Tröpfchen oder Absonderungen von Nase oder Hals auf Händen oder anderen Oberflächen anlagern, die dann von anderen Menschen berührt werden.

voltaren pas cher paris

seroquel xr de 50 mg

– Enfants nés prématurément (à partir de l’âge de 6 mois, pendant les deux premières saisons grippales suivant la naissance)

– Personnes souffrant d’obésité morbide.

– Personnes en contact professionnel avec des cochons.

Les symptômes typiques de la grippe sont les suivants:

– Une fièvre élevée (au dessus de 39°C), la fièvre survient rapidement et brusquement, associée à des frissons dus à l’augmentation rapide de la fièvre, par la suite lorsque la fièvre baisse, de fortes transpirations peuvent apparaître.

– Des douleurs dans les articulations, des courbatures dans les membres (jambes par exemple mais aussi dans le dos et les bras).

– Des nausées et vomissements, surtout chez les enfants.

– Une perte d’appétit.

Il faut savoir que la grippe peut aggraver certaines maladies existantes comme l’asthme ou la mononucléose.

Contagion
La grippe a en général une contagiosité de 4 à 5 jours, la salive est la voie par excellence de contamination.

En principe une grippe se résorbe (arrêt des symptômes) au bout d’une dizaine de jours. Dans certains cas la grippe peut durer 2 à 3 semaines.

Différences entre hommes et femmes sur les symptômes de la grippe (“man flu“)
Le Dr Kyle Sue de l’université Memorial University of Newfoundland au Canada a découvert en passant en revue des études que les hommes souffraient davantage de la grippe que les femmes. En effet, les hommes présentent un risque d’hospitalisation et un taux de mortalité supérieur aux femmes en cas de grippe. Ces symptômes plus marqués chez l’homme que chez la femme proviendraient d’un développement du système immunitaire différent chez l’homme que chez la femme. La femme, qui a un système immunitaire plus robuste, a par contre plus de risque de souffrir de maladies auto-immunes comme le lupus, c’est-à-dire voir son organisme attaquer à tort ses propres cellules. D’après des analyses réalisées sur des souris, la testostérone affaiblit les défenses immunitaires chez les mâles. Chez les femelles avec un taux d’œstrogènes élevé, la lutte contre le virus de la grippe (Influenza) est plus facile. Les anglo-saxons ont d’ailleurs une expression pour qualifier spécifiquement la grippe masculine: “man flu”. Cette étude a été publiée online le 11 décembre 2017 dans l’édition de Noël du journal scientifique British Medical Journal ou The BMJ (DOI: 10.1136/bmj.j5560).

Différences entre la grippe et le refroidissement (syndrome grippal)

Bien qu’il ne soit pas toujours évident de distinguer la grippe d’un refroidissement (parfois appelé rhume ou syndrome grippal), voici quelques différences significatives:

La grippe est causée par le virus de l’Influenza, très contagieux: elle se transmet très facilement par voie aérienne via les sécrétions respiratoires.Nous pouvons transmettre le virus même si l’on ne présente pas de symptômes de grippe. La vaccination réduit de 70% le risque de contracter la grippe, protège à la fois dans la vie privée et la vie professionnelle, évite ainsi de transmettre le virus de la grippe aux personnes qui sont à risque accru de complication. Selon la dernière enquête de l’OFSP environ un tiers des personnes de plus de 64 ans, mais également un tiers des personnes atteintes de maladies chroniques se font vacciner, mais seulement 25% des professionnels de santé exerçant en Suisse se font vacciner…

viagra pour la vente en kl

seroquel 100 mg erowid

Buvez beaucoup d’eau pour briser la congestion nasale, prévenir la déshydratation et garder votre gorge humide.

Les boissons aux fruits ou sodas, les tisanes, de même que la soupe de poulet de votre grand-mère pourront aussi vous soulager.

Vous pouvez également utiliser un humidificateur ou profiter de l’humidité d’une douche chaude pour la décongestion du nez.

Vous pouvez faire bouillir une casserole d’eau, et respirer la vapeur s’évaporant

Une solution saline en vaporisateur nasal est tout aussi utile.

Ou faites votre propre rinçage à l’eau salée pour irriguer et éliminer les particules de bactéries de votre nez.

De nombreuses personnes atteintes de rhume se mouchent souvent de la mauvaise manière, cela retarde la guérison.

Lorsque vous soufflez fortement sur le mouchoir, cette pression peut transporter le flegme de germes porteurs de nouveau dans vos conduits auditifs, provoquant maux d’oreilles.

La meilleure façon de vous moucher est d’appuyer un doigt sur une narine pendant que vous soufflez doucement sur l’autre.

Appliquez une noisette de baume mentholée sous votre nez pour ouvrir les voies respiratoires et calmer la peau irritée à la base du nez.

La menthe, la pommade d’eucalyptus et de camphre soulagent aussi la douleur du nez.

Les liquides chauds apaisent la congestion nasale, préviennent la déshydratation, et apaisent les membranes enflammées du nez et de la gorge.

Faites une tisane avec une cuillère à café de miel, un peu de whisky et d’eau chaude.

Ou préparez une infusion avec quelques feuilles de thym, une rondelle de citron et de la poudre de sureau.

Merci de partager nos remèdes naturels contre le rhume avec vos amis Facebook

Les symptômes qui permettent de distinguer le rhume de la grippe

Nous avons tous entendu quelqu’un dire qu’il a la grippe. Mais est-ce la grippe ou un très mauvais rhume?

Il peut être difficile de faire la différence entre un rhume et la grippe parce que les symptômes sont souvent très semblables. Même si un rhume peut vous rendre très malade, la grippe entraîne parfois des problèmes de santé graves, comme une pneumonie.

Voici quelques différences possibles entre les symptômes du rhume et ceux de la grippe:

Fièvre. Elle est rare en cas de rhume, mais plutôt courante en cas de grippe. Elle apparaît soudainement et peut durer jusqu’à trois ou quatre jours.

Courbatures. Un rhume peut provoquer ce genre de douleurs, mais elles sont généralement faibles. En cas de grippe, les courbatures sont très courantes et souvent fortes — on dit souvent pour les décrire qu’on a l’impression d’être passé sous un camion.

prix de la rue de seroquel 100mg

Faux!

Même si dans la majorité des cas la grippe se guérit rapidement et spontanément, pour certaines personnes, elle peut s'avérer dangereuse, entraînant parfois des complications graves. Selon l'Institut de Veille Sanitaire, plusieurs milliers de décès seraient dus, chaque année à une complication ou décompensation d'une autre maladie, aggravée par la grippe.

Les profils les plus susceptibles d'être touchées par ces complications sont les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes atteintes de maladies chroniques (cardiaques, rénale, diabète ou insuffisance respiratoire), les femmes enceintes, les personnes en situation d'obésité, les nourrissons. Si vous ou vos proches rentrez dans l'une de ces catégories, il sera important de se tourner vers la vaccination.

Il est trop tard pour se faire vacciner contre la grippe

Faux!

Le vaccin anti-grippal demeure le meilleur moyen de réduire les risques de complications, notamment chez les personnes les plus fragiles et exposées. Sachez qu'il est encore temps de se faire vacciner, même deux semaines après l'apparition de l'épidémie! En effet, la grippe s'installe généralement entre 9 et 10 semaines et il faut deux semaines après l'injection pour observer l'efficacité du vaccin. Rien n'est perdu, à vous de jouer si vous êtes concerné!

Les premiers symptômes de la grippe passent parfois inaperçus

Faux!

Les premiers symptômes de la grippe sont très clairement ressentis par les malades et sont bien loin de passer inaperçus! En effet, en l'espace d'une demi-heure à peine, la fièvre, frissons et courbatures douloureuses font leur apparition. Le malade ressent une fatigue très forte et son système immunitaire est fortement mis à mal. Par son caractère foudroyant, la grippe se distingue du rhume et nécessite du repos. Un arrêt de travail, pour éviter la contamination des collègues est notamment recommandé en cas de grippe.

Vrai!

Puisqu'il s'agit d'une maladie virale, les antibiotiques ne sont pas recommandés pour le traitement de la grippe. Attention, en cas de surinfection bactérienne, il sera peut-être, sous accord de votre médecin, nécessaire de se tourner vers eux. Quoi qu'il en soit, les antibiotiques ne sont pas utiles pour prévenir la grippe.

La guérison de la grippe se fait en 3 à 4 jours maximum

Faux!

Chez les personnes en bonne santé, la guérison se fait habituellement en une semaine. Il se peut que durant les trois ou quatre semaines suivantes, une fatigue persiste. Une toux persistante peut également s'étaler sur les deux semaines qui suivent l'infection.

En revanche, chez les personnes fragiles, des complications peuvent survenir, comme une aggravation d'une maladie chronique déjà existante, ou une infection pulmonaire bactérienne grave (ou pneumonie).

La patience est le seul remède pour soigner la grippe

Faux!

Pour guérir de la grippe saisonnière, un petit programme de remise sur pied s'impose:

  • La réhydratation
  • La prise d'antipyrétiques en cas de fièvre: paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène) ou aspirine. Attention, utilisez de préférence un seul type de médicament, il ne faut jamais associer les anti-inflammatoires non stéroïdiens entre eux, ni en prendre en même temps que l'aspirine.
  • Du repos

acheter du seroquel generique sur internet

L’échinacée est une plante bien connue pour le traitement des symptômes du rhume et de la grippe. Elle possède la faculté de renforcer le système immunitaire, augmentant ainsi la résistance de l’organisme aux infections. Echinaforce (faite d’échinacée biologique fraîche) est le seul remède qui s’avère efficace à la fois pour la prévention et pour le traitement des symptômes du rhume et de la grippe. Echinaforce agit sur deux fronts afin de prévenir l’infection. De un, il empêche le virus de s’introduire à l’intérieur des cellules de l’organisme et de s’y multiplier. De deux, il accroît la rapidité avec laquelle les cellules immunitaires réagissent à l’invasion des germes.

Si par malheur vous attrapez un rhume ou une grippe, Echinaforce peut aussi vous apporter un soulagement. La recherche a démontré que ce produit permet de réduire non seulement la gravité des symptômes du rhume et de la grippe, mais également la durée de l’infection en termes de jours. La plus récente étude illustre comment Echinaforce adapte son action à la santé de chaque sujet, en offrant un soutien accru lorsque les besoins de l’organisme l’exigent. Si une personne est stressée, qu’elle est épuisée ou qu’elle fume, Echinaforce travaillera encore plus fort pour la remettre sur pied!

Remède naturel contre la toux

La toux est un réflexe qu’on ne souhaite pas nécessairement combattre, puisqu’elle permet d’évacuer les matières indésirables logées dans les poumons. Une toux utile est celle qui fait remonter les sécrétions jusqu’au « monde extérieur », où elles feront moins de ravages qu’à l’intérieur de votre appareil respiratoire. La toux est toutefois une activité fatigante, voire douloureuse. Pour atténuer les spasmes et liquéfier les sécrétions, faites appel à Bronchosan, une combinaison de lierre et de thym. Cela vous aidera à réduire votre toux, mais lorsque vous tousserez, ce qui doit être expulsé le sera!

Sirop antitussif naturel

Les toux causées par les tissus enflammés dans la gorge sont moins « productives » et plus irritantes, tout comme celles qui vous torturent la poitrine sans vous libérer, ou si peu. Les bourgeons de sapin aident à éliminer les mucosités et à prévenir les infections dues au rhume; depuis des siècles on en fait un sirop reconnu pour ses innombrables vertus curatives. La sève de bourgeons et de jeunes pousses de sapin, fraîchement pressée, contient en effet des substances qui apaisent les bronches et atténuent les toux irritantes. Le sirop apaisant contre la toux d’A.Vogel contient également des sucres naturels qui exercent une action très adoucissante et qui procurent au sirop un goût délicieux.

Traitement de la sinusite

La sinusite est une maladie inflammatoire et infectieuse des sinus qu’on observe de plus en plus fréquemment. Souvent récurrente et chronique, la sinusite peut être consécutive à un rhume ou un grippe, ou encore se manifester seule. Un climat froid et humide, des variations significatives de température et des niveaux élevés de pollution, de même que la consommation de produits laitiers et les allergies alimentaires, sont autant de facteurs qui contribuent au développement de la sinusite. Sinna réunit des ingrédients homéopathiques qui agissent en synergie pour combattre l’enflure des muqueuses enflammées et infectées de même que pour atténuer l’inconfort et la douleur associés à la congestion et à la sinusite.

Les infections respiratoires supérieures sont extrêmement contagieuses (elles peuvent se transmettre par les airs ou par un léger contact) et il est très fréquent que tous les chats d'une maison se contaminent rapidement. Bien que la majorité des agents qui causent les rhumes ne survivent pas longtemps dans l'environnement (de quelques heures à quelques semaines), ils peuvent durer longtemps, sous forme latente, dans le système respiratoire des chats. Beaucoup de chats portent même cet agent dans leurs corps toute leur vie. Si c'est le cas, votre chat peut souffrir d'épisodes occasionnels quand il est stressé ou quand son système immunologique est plus faible. De plus, ces chats peuvent contaminer les autres chats (même quand ne sont pas malades). Les chats peuvent attraper un rhume pour de nombreuses raisons, tout comme les personnes.

Quand les personnes attrapent un rhume, habituellement, c'est à cause d'un rhinovirus. Les chats ne sont généralement pas sensibles aux mêmes virus que les humains mais ils sont affectés par d'autres virus, qui produisent des symptômes presque identiques. La majorité des rhumes chez les chats sont causés par un virus, soit le calicivirus félin, soit l'herpèsvirus félin. Les symptômes de la maladie apparaissent en général à n'importe quel moment, de quelques jours à deux semaines après l'exposition initiale.

achat en ligne de colchicine masculin

vente seroquel medication

Melody Fields is a healthy lifestyle fanatic, stay at home mom and consumer advocate. She enjoys writing articles in her spare time.

  • Merkblatt zu saisonaler Influenza: 217 KB PDF

  • Personen mit Herz- und Kreislauferkrankungen
  • Personen mit Krankheiten der Atemwege
  • Personen mit chronischen Nierenerkrankungen
  • Diabetikerinnen und Diabetiker
  • Personen mit Immundefekten

by Buddy · Published July 26, 2009 · Updated July 26, 2009

The question came up recently on what are the signs you’re turning into a werewolf, and although we’ve talked about it before, I thought I would address some of them again. Involuntary transformation warning signs (if you’re about to turn and you don’t know it) happen about 1 – 2 days before the transformation and are similar to getting a cold or the flu… you’ll sometimes get a headache, your muscles will start to ache, and a runny nose is not uncommon.

Voluntary transformation warning signs are a little different. The signs don’t start a couple of days before hand, because you are forcing the transformation – it’s not something that is happening naturally at its own pace. The warning signs will be immediate. Before you force yourself to turn, you can sometimes feel light-headed, and you’ll start to sweat. Your senses will seem very acute – your vision and hearing will both seem crystal clear. Physically, some will notice before the transformation that their nails seem weirdly strong, and they seem taller than usual; some may also notice their hair is shinier and stronger than normal. All these signs are the body’s way of preparing for the turn.

Do you love werewolves? Do you turn into one? Do you know when they transform? Learn all About Me! Or even better Link To Me!

by Buddy · Published January 7, 2010 · Last modified February 27, 2010

December 28, 2008

by Buddy · Published December 28, 2008 · Last modified June 13, 2010

by I Love Werewolves · Published August 23, 2008 · Last modified June 13, 2010

I mean for one to turn me into a werewolf.vampires a re my enemy’s to I even heard one in my home but I got rid of it.

I love were wolf

I am kinda scared now.. Most of these things have happened to me, and I didn’t even know this website until a friend tried joking bout it by saying
” I think you’re turning into a werewolf” O_O

There is nothing to be afraid of. There are a lot of us out there and some may not know but if you do listen to what other people say don’t listen to them they know nothing about us.

  • Merkblatt zu saisonaler Influenza: 217 KB PDF

le sevrage hors 25mg seroquel

Le vaccin contre la grippe et le vaccin pneumococcique peuvent être administrés en même temps – par conséquent, en recevant le vaccin antigrippal annuel, demandez à votre médecin s’il est approprié de recevoir le vaccin antipneumococcique pour vous protéger et protéger les membres de votre famille 7.

Ce que vous ne savez pas peut vous faire du tort:

Vaccins411 a fait des recherches et compilé une liste de conseils utiles, d’articles et de ressources sur la grippe et les maladies pneumococciques. La liste est publiée sur la page des ressources de Vaccins411.

Ce texte est une présentation de notre partenaire

Cette information ne doit pas remplacer les soins et les conseils prodigués par votre médecin. Votre médecin peut recommander des traitements différents en fonction de vos antécédents et de votre situation.

Sources

Note: les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable avec le temps. Merci.

Mis à jour le 08/02/17 à 12h53

L'épidémie a une durée moyenne de neuf semaines en France.

Ouf! Le pic de l’épidémie de grippe saisonnière est passé, a annoncé ce mercredi Santé publique France, qui évalue à 14.300 « le nombre de décès en excès » toutes causes confondues, dont une partie est attribuable à cette maladie.

L’agence observe une baisse des passages chez le médecin pour syndrome grippal, avec 340 consultations pour 100.000 habitants au cours de la semaine du 30 janvier au 5 février, contre 429 la semaine précédente.

Les régions Pays de la Loire, Hauts-de-France et Centre-Val de Loire sont les plus touchées, précise le réseau de surveillance Sentinelles dans son bulletin hebdomadaire.

Rétrospectivement, « la consolidation des données du réseau Sentinelles permet de confirmer le passage du pic » au cours de la semaine du 16 au 22 janvier, qui avait enregistré 437 consultations pour 100.000 habitants, détaille Santé publique France dans son propre bulletin.

Toutes les régions de France métropolitaine restent en « phase épidémique », souligne-t-elle toutefois.

L’épidémie de grippe saisonnière, due à un virus très contagieux, a une durée moyenne de neuf semaines en France, selon les données historiques de Sentinelles depuis 1984. Il arrive toutefois qu’elle dure plus longtemps, comme lors de l’hiver 2009-2010, où elle s’était étendue sur 16 semaines.

1,8 million de consultations pour grippe ont eu lieu depuis le début de l’épidémie. 1.190 cas graves ont nécessité une admission en réanimation, après passage aux urgences, et 163 patients sont décédés en réanimation, précise aussi Santé publique France.

La grande majorité de ces cas graves (68 %) concerne des patients âgés de 65 ans et plus. Sur la seule semaine dernière, 3.599 passages aux urgences ont été liés à la grippe, dont 625 ont nécessité une hospitalisation.

La « hausse de mortalité toutes causes confondues » observée depuis mi-décembre « concerne quasi exclusivement les personnes âgées de 65 ans ou plus », note aussi l’agence publique.

Au cours de la semaine du 16 au 22 janvier, la dernière semaine analysée, le nombre de décès observé est « toujours significativement supérieur à celui attendu », mais la hausse est « moindre » qu’au cours des semaines précédentes.

acheter clozaril sans ordonnance

seroquel prolonger 1000 mg

Nach einer sehr kurzen Inkubationszeit von durchschnittlich ein bis zwei Tagen beginnt die Erkrankung sehr plötzlich mit hohem Fieber bis 40 Grad Celsius, trockenem Husten oder Halsschmerzen. Die Patienten klagen zudem über ausgeprägte Kopf-, Muskel- und Gliederschmerzen. Sie fühlen sich sehr schwach und können das Bett häufig nicht verlassen. Bedingt durch das Fieber kommt es zu Schweißausbrüchen. Durchfall, Erbrechen und Übelkeit gehören ebenfalls zu den Symptomen der Grippe. Die Nasenschleimhaut schwillt an, sodass die Nasenatmung erschwert wird. Nach ein bis zwei Wochen klingen die Beschwerden in der Regel wieder ab. Viele Patienten fühlen sich jedoch über einen längeren Zeitraum noch sehr schwach.

All diese Beschwerden sind wenig charakteristisch, da sie auch bei vielen weiteren virusbedingten Atemwegserkrankungen auftreten können. Häufig bleibt die Grippe sogar komplett unbemerkt. 80 Prozent der Fälle verlaufen ohne Symptome oder treten lediglich als leichte Erkältungskrankheit in Erscheinung.

Bei den übrigen 20 Prozent sind jedoch schwere Verläufe möglich. Besonders gefürchtet sind die sogenannten bakteriellen Sekundärinfektionen. Da der Organismus durch die Infektion mit den Viren bereits geschwächt ist, gelangen Bakterien leichter in den Körper und können dort Zweitinfektionen auslösen. Oft sind das Gehirn und der Herzmuskel betroffen. Die Patienten entwickeln eine Gehirnentzündung (Enzephalitis) oder eine Herzmuskelentzündung (Myokarditis). Auch eine Entzündung der Skelettmuskulatur, eine sogenannte Myositis, gehört zu den möglichen Komplikationen der Influenza.

In ihrer schwersten Verlaufsform führt die Grippe zu einer sogenannten Influenzapneumonie. Diese grippebedingte Lungenentzündung tritt bevorzugt bei immungeschwächten und ungeimpften Jugendlichen und jüngeren Erwachsenen auf und endet innerhalb weniger Stunden tödlich. Zwar können die anderen Komplikationen grundsätzlich in jedem Lebensalter auftreten, sie betreffen jedoch in erster Linie Menschen, die unter einer chronischen Grunderkrankung oder Immundefekten leiden.

Zur Therapie der echten Grippe stehen verschiedene antivirale Medikamente zur Verfügung. Wenn diese rechtzeitig eingenommen werden, können sie den Krankheitsverlauf verkürzen und Komplikationen vorbeugen. Damit sich durch eine falsche Einnahme keine Resistenzen entwickeln können, sind alle Medikamente, die gegen die Influenzaviren wirksam sind, verschreibungspflichtig.

Zwei Substanzklassen sind zur Grippebehandlung zugelassen. M2-Membranproteinhemmer wie Amantadin und Rimantadin dienen insbesondere der Prophylaxe und Therapie in Grippe-Pandemien. Sie sind allerdings deutlich schlechter verträglich als die Neuraminidase-Hemmer und somit eher Mittel der zweiten Wahl. Neuraminidase-Hemmer wie Oseltamavir können als Kapseln oder Suspension verabreicht werden. Sie hemmen die Aktivität der Neuraminidase. Die Neuraminidase ist ein Enzym, das auf der Oberfläche der Viren sitzt. Durch die Inaktivierung sind die Influenza-Viren nicht mehr in der Lage, andere Zellen zu infizieren.

Neben dieser spezifischen Grippetherapie können die Beschwerden der Patienten im Rahmen der symptomatischen Therapie behandelt werden. Insbesondere bei einer Kreislaufinstabilität oder bei Herzerkrankungen erhalten die Patienten fiebersenkende Mittel. Zur Linderung von Kopfschmerzen und Gliederschmerzen eignen sich Schmerzmittel aus der Gruppe der nichtsteroidalen Antirheumatika wie Diclofenac oder Ibuprofen. Um einer zusätzlichen Infektion mit Bakterien entgegenzuwirken, kann eine spezifische Antibiotika-Therapie erforderlich sein.

Eine ausreichende Flüssigkeitszufuhr zum Ausgleich des fieberbedingten Flüssigkeitsverlustes, die Befeuchtung der Luft und die Inhalation mit ätherischen Ölen können den Krankheitsverlauf zudem positiv beeinflussen.

Eine der wichtigsten Präventionsmaßnahmen ist die Grippeschutzimpfung, die jährlich vor Beginn der Influenzasaison durchgeführt werden sollte. Da insbesondere die Influenza-A-Viren sehr wandlungsfähig sind, ist eine jährliche Auffrischung der Immunisierung mit einem angepassten Impfstoff nötig. Die Ständige Impfkommission (STIKO) des Robert-Koch-Instituts empfiehlt die Grippeschutzimpfung für alle Menschen ab 60 Jahren. Auch Personen, die unter chronischen Erkrankungen der Atemwege, Herz- und Kreislauferkrankungen, Leber- und Nierenkrankheiten, Stoffwechselkrankheiten wie Diabetes mellitus oder chronischen neurologischen Grundkrankheiten wie der multiplen Sklerose leiden, sollten sich impfen lassen. Dasselbe gilt für die Bewohner von Alten- oder Pflegeheimen und Schwangere ab dem zweiten Schwangerschaftsdrittel. Personen mit einer erhöhten beruflichen Gefährdung sowie Menschen, die als potenzielle Infektionsquelle für Risikopersonen in Betracht kommen, rät die STIKO ebenfalls zur Impfung.

Grundsätzlich eignen sich auch die antiviralen Arzneimittel zur Prävention der Influenza. So lässt sich ein 60- bis 90-prozentiger Schutz erreichen. Allerdings besteht die Schutzwirkung nur so lange, wie das Arzneimittel eingenommen wird.

vente seroquel sans ordonnance en pharmacie

seroquel 50 mg marqué

  • A/H3N2: la souche A/Switzerland/9715293/2013 est remplacée par la souche A/Hong Kong/4801/2014
  • influenza-B: passage de la lignée B-Yamagata à la lignée B-Victoria. En effet, lors de la saison grippale 2015-2016, les virus de l’influenza de type B ayant circulé appartenaient surtout à la lignée Victoria.

  • Avis du Conseil Supérieur de la Santé n° 9367. Vaccination contre la grippe saisonnière. Saison hivernale 2016-2017. Version validée par le Collège de Août 2016.
  • Influenza 2016-2017. Folia Pharmacotherapeutica juillet 2016.

La grippe saisonnière est une infection virale respiratoire très contagieuse, qui apparait principalement en automne et en hiver, avec un pic d’infections pendant l’hiver.

Vidéo ci-contre: Les virus grippaux de l’Institut Pasteur

Le virus responsable de la grippe est le virus influenza qui comprend trois souches:

  1. Type A: cette souche est la plus dangereuse car elle peut se modifier très rapidement et de façon radicale. Elle engendre plusieurs fois par siècles des épidémies mondiales, comme la grippe espagnole en 1918, la grippe aviaire et la grippe H1N1 en 2009.
  2. Type B: il s’agit du type le plus fréquent qui est à l’origine des épidémies saisonnières de la grippe. Cette souche est moins virulente que la souche de type A, car elle est peu mutagénique.
  3. Type C: les souches de ce type provoquent des symptômes qui sont proches de ceux du rhume, et elles ne se modifient pas.

Les souches en circulation dans l’air différent d’une année à l’autre, c’est pour cette raison qu’il faut se faire vacciner chaque année.
Dans le monde, chaque année, 5% à 10% des adultes sont contaminés par le virus de la grippe, et 20% à 30% des enfants.

La grippe est une infection contagieuse, chaque personne contaminée peut en infecter 1.5 à 3 autres, et, quelle que soit la souche, le mode de transmission de la grippe est toujours le même:

  1. Une personne contaminée projette des gouttelettes de salive dans l’air en toussant, parlant, éternuant… La contamination peut également se faire par les mains, si une personne touche un objet sur lequel se trouvent des gouttelettes de salive.
  2. Ces gouttelettes contiennent des millions de virus qui se retrouvent alors dans l’air ambiant et qui peuvent être inhalées et respirées par une personne non malade.
  3. Pour prévenir la transmission de la grippe, il est recommandé aux personnes malades de se couvrir la bouche lorsqu’elles toussent ou éternuent, et de se laver les mains souvent.

On parle de transmission par voie aérienne. Les personnes atteintes sont contagieuses un jour avant l’apparition des symptômes et le restent pendant 7 jours.

Chacun d’entre nous est susceptible d’être contaminé par le virus de la grippe, mais certaines tranches de la population sont plus sujettes à des complications:

  1. Les enfants de moins de 2 ans
  2. Les personnes de plus de 65 ans
  3. Les personnes présentant des maladies chroniques (cardiaques, rénales, pulmonaires, hépatiques, sanguines…) ou ayant une déficience au niveau du système respiratoire.