tegretol femme enceinte

P A N I K bringt niemandem etwas und sonst heißt es immer DER STAAT MACHT MIT UNS WAS ER WILL
jetzt darf jeder selber entscheiden AUCH NICHT RICHTIG.
wenn sich jemand impfen will dann geht das auch zu gegebener zeit ebend
oder IMPFURLAUBER gestern das erste mal gehört
fahren halt in eine andere stadt und lassen sich da impfen

mein test war negativ und ich bin auch fast wieder vollständig genesen

@Alexander Telker: Den Ernst dieser Krankheit? Es ist ne Grippe, keine Pest. Das ist die eigentliche Verunsicherung der Bevölkerung.
Gibt ja auch die Theorie, dass sich die Spanische Grippe 1918 erst durch die Impfung so ausbreiten konnte. Man weiß es nicht. 😉

Ich denke es gibt viel mehr Fälle als bekannt.
Inkubationszeit 2 Tage. Genau und entgültig lässt sich das nicht feststellen.
Bei mit gings mit Halsschmerzen los in der Nacht, die bis zu den Ohren zogen und am nächsten Morgen Heiserkeit. Sonst nichts.
Gewöhnlich trinke ich dann viel Tee lutsche Salbeibonbons, und Aspirin hatte ich mal genommen.
Ich bin erst am 5.Tag danach zum Hausarzt, der hatte Urlaub, und die Halsschmezen waren nur noch schwach. Er meinte es ist eine leichte Erkältung. Ich bestand hartnäckig auf einen Test und siehe da, am nächsten Tag kam schon das positive Ergebnis.
Ich war paff, mein Arzt war paff. Gearbeitet habe ich diese Woche nicht. Freistellung vom Arbeitgeber.
Allerdings habe ich etwas Husten bekommen.
Ich fühle mich fit nach wie vor.

Kann ich jetzt noch jemanden anstecken?
Wie lange kann man denn jemanden anstecken?

Meinen Mann hatte ich jedenfalls nicht angesteckt, obwohl wir im gleichen Bett geschlafen haben. Sein Test, war allerdings ein Schnelltest, war negativ.

30 Jahr hat Schweinegrippe: Vor 5 Tagen einwandfrei im Test nachgewiesen. Krankheitsverlauf: Erste Nacht 40 Grad Fieber.Mit Medikament (Tamiflu) ging es dann langsam besser. Er wird erst nach sieben Tagen wieder völlig genesen sein. Ich habe (noch) keine Symptome, bin auch entsprechend vorsichtig (Hände waschen, desinfizieren, Mundschutz, Quarantäne für meinen Mann). Ich hab mich gegen die Impfung entschieden. Obwohl ich im Schweinegrippezentrum München wohne und täglich öffentliche Verkehrsmittel benutze, bin ich der Meinung, dass man mit entsprechenden Hygiene-Maßnahmen besser beraten ist.

Bei meiner 13-jährigen Tochter war das Testergebnis auch positiv. Da an einem Mittwoch alle Ärzte und auch das Gesundheitsamt ab 12.00 Uhr nicht mehr zu erreichen sind, weiß ich gar nicht, wie wir als Familienmitglieder reagieren sollen. Dürfen wir z.B. weiterhin Kontakt mit anderen Menschen haben? Quarantäne und Hygienemaßnahmen habe ich schon seit gestern eingeleitet.

So, ich habe sie gerade seit 4 Tagen. Der zweite Tag war der schlimmste, ca 40 Fieber und eine schreckliche Nacht. Der Rest geht so. Aber alles in allem nicht so schlimm, wie einem durch die Medien suggeriert wird. Aber auch kein Zuckerschlecken. Ich hab jedenfalls keinen Bock mehr drauf und werde mich nächstes mal Impfen lassen.

Es ist Freitag Abend und ich zeige Symptome die auf einen Schweinegrippenvirus hinweisen. Meine Frage:Kann ich bis Montag warten, oder müßte ich mich sofort behandeln lassen? Danke

Hallo ihr da draußen
wie immer, nehme wohl alles mit, was ich bekommen kann. Nur auf diese Schw. Grippe hätte ich wirklich gerne verzichtet. Leute, last euch impfen. Wollte ich auch letzte Woche, war aber kein Impfstoff da. Nun habe ich sie also bekommen. Am liebsten würde ich die Regierung verklagen. Unterlassene Hilfeleistung, Freiheitsberaubung und grob fahrlässige Körperverletzung.
Es war so heftig, dachte den letzten Mittwoch überlebe ich nicht. Wenn du nach fast jedem Atemzug das Bedürfniss hast, dich übergeben zu müssen, der Hals derart schmerzt und bei jedem Hustenanfall glaubst, du hustest dir die Atemwege Stückchenweise mit raus, Du willst das nicht haben, und erleben. Wünsche allen gute Besserung um nicht zu sagen, bessere Besserung.
Es güßt euch Herbert

Meiner Meinung nach wird das ganze trotzdem ziemlich überbewertet.
Ich bin zurzeit Refrendar an einer Schule mit 1500 Schülern und lasse mich keinesfalls impfen.
Zwei Freunde von mir hatten die Schweinegrippe bereits aus Lorett mitgebracht.. bei ihnen scheint es jedenfalls nicht so schlimm gewesen, wie anscheindend bei manch anderem hier.

Die Schweinegrippe käme mir momentan sogar gerade recht, da ich bald Prüfungszeit habe 😀

vente glucophage

tegretol pas cher marques houston

– Des médicaments: l’aspirine, certains anti hypertenseurs, les médicaments des troubles de l’érection.


  • Déclenchée lors de l’exposition professionnelle à de nombreuses substances (colles, résine epoxy, isocyanates..) (plus de 450 recensées), dont la liste est consultable sur la base de données des tableaux des maladies professionnelles: sur le site de l’Institut National de Recherche et de sécurité (http://www.inrs.fr/).

L’examen endonasal retrouve des lésions variables selon l’irritant (rougeur, croûtes, perforations..), les tests de provocation nasale sont importants pour permettre d’envisager des mesures préventives (changement de poste de travail, masque protecteur..).


  • solvant industriel

    • rhinite pendant la grossesse

    c) La rhinite hormonale:

    C’est une rhinite liée aux modifications hormonales physiologiques ou pathologiques.

    Prés de 30% des femmes enceintes rapportent l’existence d’un nez bouché au cours de leur grossesse, source de ronflement (cliquez ici)

    Celle-ci survient en général après le premier trimestre et s’aggrave pendant le troisième trimestre et disparaît le plus souvent 2 semaines après l’accouchement.


    • d) la rhinite atrophique et syndrome du nez vide:

    Elle se traduit par une large vacuité de la cavité nasale due à une atrophie de la muqueuse nasale recouverte de croûtes malodorantes.

    Elle peut être primitive (ozène) ou secondaire (radiothérapie, chirurgie des cornets..)


  • bâtonnet d’Eyries acrylic
  • Le traitement est d’abord médical puis chirugical par la mise en place d’implant de phosphate tricalcique ou de bâtonnet d’acrylic sous la muqueuse de la paroi inférieure des fosses nasales.

    Une statistique récente montre que sur 115 patients opérés par la méthode des bâtonnets d’acrylic. Les résultats sont jugés excellents dans 67 % des cas, apportant une réelle amélioration dans 22 % des cas et insuffisant dans seulement 11% des cas.

    3. TRAITEMENT DE LA RHINITE VASOMOTRICE:


    • rhinite vaso-motrice

    • Il est constitué par le traitement symptomatique d’un symptôme invalidant.

    Le symptôme essentiel étant l’obstruction nasale, il fait appel aux techniques de réduction des cornets inférieurs.

    alavert pas cher en ligne ma banque ca-languedoc

    taux de tegretol

    La coqueluche est un état qui peut entraîner essoufflement entre leurs symptômes.

    Outre essoufflement, d'autres symptômes de la coqueluche sont: Symptômes du rhume similaires, tousser, une légère fièvre, nez qui coule, mal de gorge, toux sèche et opiniâtre, éternuements, larmes et 18 autres symptômes.

    La diabète est l'une des raisons qui peuvent causer essoufflement

    Outre essoufflement, d'autres symptômes de la diabète sont: Absence de symptômes, éruptions, infections de la peau, pied d'athlète, une mauvaise cicatrisation de la peau, Les infections urinaires, candidose, litorne et 42 autres symptômes.

    La dysfonction diastolique est une maladie qui peut se produire essoufflement.

    Outre essoufflement, d'autres symptômes de la dysfonction diastolique sont: Fatigue, tachycardie, distension jugulaire, œdème, hypertrophie du foie.

    Le infarctus est une condition qui peut conduire à essoufflement.

    Outre essoufflement, d'autres symptômes de l'infarctus sont: Douleurs à la poitrine, douleur à la poitrine, de brefs épisodes de douleur, douleur qui s'aggrave avec l' exercice, indigestion, palpitations, douleur à la poitrine, arythmie, vertiges, évanouissement.

    La leucémie est un état qui peut entraîner essoufflement entre leurs symptômes.

    Outre essoufflement, d'autres symptômes de la leucémie sont: Absence de symptômes, fièvre, frissons, des symptômes semblables à ceux de la grippe, anémie, pâleur, faiblesse, fatigue et 31 autres symptômes.

    Le lymphome de Hodgkin est l'une des raisons qui peuvent causer essoufflement

    Outre essoufflement, d'autres symptômes du lymphome de Hodgkin sont: Enflure des ganglions lymphatiques, enflure des ganglions lymphatiques, ganglions lymphatiques enflés dans l' anglais, absence de douleur, récurrente fièvre inexpliquée, Pel- Ebstein fièvre, des symptômes semblables à ceux de la grippe, sueurs nocturnes et 19 autres symptômes.

    La maladie de Graves est une maladie qui peut se produire essoufflement.

    tegretol contre indication

    Fachärzte sind hier z. B. Hals-Nasen-Ohren-Ärzte oder Kardiologen.

    Hausmittel welche bei einer Grippe Anwendung finden können

    In vielen Tees stecken ungeahnte Kräfte, die sich positiv auf den Krankheitsverlauf einer Grippe auswirken können. In Rotbusch-Tee ist z. B. das Flavanoid Asphalatin enthalten. Dieses stärkt das körpereigene Abwehrsystem. Auch Lindenblütentee kann bei einer Grippe helfen. Für die nötige Süße im Tee kann Honig verwendet werden. Auch Honig liefert viele Stoffe, die das Immunsystem stärken. Täglich können bis zu fünf Tassen dieser Tees getrunken werden.

    Inhalieren befreit die Atemwege und lindert Reizungen der Schleimhäute. Hierfür eignen sich Thymian, Eukalyptus, Teebaumöl, Pfefferminzöl oder japanisches Minzöl.

    Als eines der besten Hausmittel bei Grippe gilt der Verzehr von heißer Hühnerbrühe. Diese ist nahrhaft, leicht zu trinken (empfehlenswert bei Halsschmerzen) und wärmt den Körper von innen heraus.

    Viele verschiedene Obst- und Gemüsesorten liefern wichtiges Vitamin C. Dieses unterstützt das Immunsystem. Lebensmittel mit hohem Vitamin C-Gehalt sind z.B. Kiwis, rote Beete, Sauerkraut und Orangen.

    Bei sehr starken Halsschmerzen kann Wassereis für Linderung sorgen. Am besten sollte das Eis selber hergestellt werden, da herkömmliches Wassereis zu viel Zucker enthält (Zucker verklebt den Schleim, der gelöst werden soll). Zur Herstellung eignen sich ungesüßte Fruchtsäfte.

    Zum Spülen der Nase eignet sich eine sogenannte Salzlösung. Diese sind in jeder Apotheke erhältlich, lassen sich aber auch leicht selber herstellen.

    Dafür sollten Handtücher in lauwarmes Wasser getaucht und anschließend um die Waden gewickelt werden. So werden die Waden für ca. 15 Minuten gekühlt. Zwei bis dreimal täglich angewendet, können diese Wadenwickel das Fieber senken.

    Ein angenehmes Erkältungsbad kann Wunder wirken. Hier werden z. B. ein paar Tropfen Fichtennadelöl in das Vollbad gegeben. Nach dem Baden sollte man gleich ins Bett gehen um mit dem wohligen Körpergefühl einen erholsamen Schlaf zu finden.

    Zur Herstellung werden eine aufgeschnittene Zwiebel oder eine aufgeschnittene Fenchelknolle, zusammen mit ein paar Esslöffeln Honig, in ein geschlossenes Glas gefüllt. Durch die chemischen Verbindungen lösen sich die Säfte aus der Zwiebel oder dem Fenchel. Das Glas sollte über Nacht dunkel und kühl aufbewahrt werden. Am nächsten Tag können mehrere Löffel des Gemischs verzehrt werden (über den Tag verteilt). Die verschiedenen Inhaltsstoffe stärken die natürliche Abwehr.

    Heutzutage gibt es sehr wirksame Impfstoffe gegen Influenza. Jedoch ist eine jährliche Impfung erforderlich, da die Wirksamkeit nicht lange anhält. Die verschiedenen Virustypen entwickeln sich stets weiter. Daher werden die Impfungen regelmäßig angepasst (saisonal). Empfehlenswert ist eine Impfung für Menschen der sogenannten Risikogruppen. Darunter zählen ältere Menschen, schwangere Frauen und Personen mit geschwächtem Immunsystem oder chronischen Erkrankungen (z. B. Diabetes, Nierenerkrankungen, Lebererkrankungen, Herzschwäche oder Atemwegserkrankungen). Aber auch für Personen, die in regelmäßigen Kontakt mit Erkrankten kommen können, ist eine Schutzimpfung empfehlenswert. Dazu zählen z. B. Ärzte, Krankenhauspersonal oder Personal im Bereich der Altenpflege.

    tegretol et impuissance

    Gibt es Nebenwirkungen bei der Grippe-Impfung und wenn ja, welche?

    Im Allgemeinen ist die Grippe-Impfung sehr gut verträglich. Es kann in seltenen Fällen aber zu Nebenwirkungen kommen. Typische Nebenwirkungen hierbei sind:

    • Rötungen und Schwellungen an der Einstichstelle
    • Kopfschmerzen
    • Erhöhung der Temperatur
    • Krankheitsgefühl
    • Appetitlosigkeit

    Diese Nebenwirkungen treten meist 24 bis 48 Stunden nach der Impfung auf. Sie verschwinden aber genauso schnell wieder. Seltener kann es bei einem Lebend-Impfstoff, der als Nasenspray verabreicht wird, zu einer Verstopfung der Nase kommen. Auch allergische Reaktionen auf die Grippe-Impfung sind nur selten zu beobachten.

    Wiese wurde ich krank, obwohl ich eine Impfung habe?

    Eine Erkrankung kann trotz Impfung auftreten. Allerdings verläuft diese meist milder, als eine heftige Grippe. Zudem schützt die Grippe-Impfung nur vor den aktuell bekannten Grippeviren. Sind diese bereits erneut mutiert, hilft die Impfung ebenso wenig, wie bei Erregern anderer Erkrankungen, die der Grippe zumindest von den Symptomen her ähneln.

    Wenn es um die Frage geht, was man genau hat, ist der Arzt der erste Ansprechpartner. Viele Menschen verwechseln nämlich eine einfache Erkältung mit einer Grippe. Dabei ist es wenig hilfreich, dass auch die Begriffe „Erkältung“, „Grippe“ und „grippaler Infekt“ im Volksmund wie ein einziges Krankheitsbild betrachtet werden. In den allermeisten Fällen ist die selbst diagnostizierte Grippe jedoch nur eine Erkältung. Im Zweifel hilft der Arztbesuch bei der Diagnose weiter.

    Beginnend mit einer körperlichen Untersuchung des Patienten und der Befragung zur Krankengeschichte (Anamnese) erfolgt die Diagnose der Grippe. Für diese Erkrankung spricht ein plötzliches Ausbrechen der Krankheit. Dabei sollten wenigstens zwei der folgenden vier Symptome plötzlich aufgetreten sein, um den Verdacht auf die Grippe zu verstärken:

    Plötzlicher Beginn der Erkrankung

    In der Regel ist damit die Diagnose schon gestellt. Noch sicherer wird der Arzt, wenn bekannt ist, dass derzeit ohnehin eine Grippewelle grassiert. Die Behandlung sollte dann unverzüglich eingeleitet werden, um den Krankheitsverlauf möglichst kurz zu halten.

    Weitere Untersuchungen werden bei der Diagnose Grippe nur bedingt durchgeführt. So kann die Laboruntersuchung beispielsweise durchgeführt werden, meist aber nur, wenn erste Symptome auftreten, die auf eine schwere Erkrankung hinweisen oder wenn es zu Komplikationen kommt.

    Auch bei einem ungewöhnlich langen Krankheitsverlauf kann eine weitere Untersuchung eingeleitet werden. Gleiches gilt für den Verdacht auf Lungenentzündung. In diesen Fällen wird der Brustkorb geröntgt und es wird Blut für eine Laboruntersuchung entnommen.

    In sehr seltenen Fällen werden auch Speichelproben entnommen, um die Diagnose zu stellen. Das ist beispielsweise bei einer bevorstehenden Lungenerkrankung der Fall. Ebenso kommen die Bronchoskopie, die Lungenfunktionsprüfung und die Computertomographie nur bedingt zum Einsatz, wenn der Verdacht besteht, dass keine Grippe, sondern eine andere Erkrankung der Atemwege vorliegt.

    Les symptômes d'un rhume sont les maux de tête, des douleurs musculaires, de la fatigue et de la faiblesse légère, un nez qui coule, des éternuements et une toux de piratage. Une fièvre est pas un symptôme fréquent chez les adultes et les enfants plus âgés, mais les nourrissons et les petits enfants peuvent avoir des fièvres aussi élevées que 102 degrés Fahrenheit. Les symptômes durent de sept à 10 jours. Les symptômes durent plus de 10 jours peut indiquer d'autres maladies telles que la grippe, la coqueluche ou la bronchite.

    Grippe et les allergies

    Les symptômes du rhume qui durent plus de deux semaines ou empirent et se reproduisent souvent peuvent signaler une allergie à la place d'un rhume. Rhume et la grippe ont souvent des symptômes communs; il est généralement difficile de distinguer l'un de l'autre. Cependant, la grippe est accompagnée de maux de tête sévères, des courbatures, fatigue et faiblesse générale, moins les éternuements, maux de gorge et le nez qui coule. La fatigue et l'épuisement dû à la grippe dure souvent plus de deux semaines.

    Coqueluche ou la coqueluche

    Les premiers symptômes de la coqueluche sont semblables à ceux d'un rhume. Ces symptômes comprennent un écoulement nasal, une légère fièvre, éternuements et la toux qui devient plus persistant dans environ deux semaines. Les quintes de toux se retrouvent dans un son coqueluche et peuvent durer jusqu'à une minute ou plus. Les enfants finissent parfois des vomissements ou devient rouge ou violet. Cependant, les adultes et les adolescents peuvent avoir des symptômes atypiques comme une toux persistante qui ne se termine pas par un cri.

    Chez les jeunes enfants, un rhume qui dure plus de 10 jours peut être une infection des sinus. Cependant, les enfants plus âgés et les adultes peuvent avoir un rhume couplé avec une infection des sinus. Les symptômes comprennent une toux sèche, de la fièvre, la congestion aggravation, la douleur dentaire ou de l'oreille et de tendresse dans le visage. Les sinus sont des cavités dans les pommettes et le front. Rhume ou d'allergies activer les voies nasales pour faire plus de mucus, bloquant souvent le passage de drainage pour les sinus. La croissance des bactéries, des champignons ou des virus dans la muqueuse piégé dans le sinus conduit à l'infection, appelée la sinusite.

    pas cher clomid en ligne

    tegretol prix philippines

    Des symptômes à peine perceptibles – comme un chat dans la gorge – vous gênent légèrement. Mais c’est déjà mauvais signe: reposez-vous pour que votre corps se rétablisse.

    Déclaration de la maladie:

    Les symptômes sont plus sévères: toux, rhinorrhée, inflammation de la muqueuse nasale, yeux larmoyants, maux de tête et de gorge ou membres douloureux.

    Les symptômes diminuent et votre corps se rétablit. Ouf!

    On vient à bout de la maladie en une semaine environ. Les personnes à la santé plus fragile doivent parfois compter deux semaines.

    Que faire si votre rhume ne passe pas ou qu’il empire? Consultez un médecin, car les virus ont sans doute saisi l’occasion d’infecter aussi les muqueuses de la fosse nasale et du pharynx. Résultat? Des maux de tête et de gorge, doublés d’une sensation de fatigue. Les virus sont passés du pharynx à l’oreille moyenne par la trompe d’Eustache? C’est la fièvre assurée! Sans oublier les douleurs pulsatiles dans l’oreille.

    Cela vaut encore plus si des complications affaiblissent votre système immunitaire. C’est la porte ouverte à d’autres germes pathogènes tels que les bactéries, susceptibles de provoquer une « surinfection »: une infection après l’infection. Vous avez plus de 38° de fièvre? Consultez directement votre médecin.

    Consolidez votre défense: un système immunitaire efficace

    Dans votre environnement évolue une armée de deux cents agents pathogènes responsables des rhumes. Il est impossible de les prévenir ou de les traiter chacun individuellement. Heureusement, le corps se souvient des virus qu’il a déjà combattus afin d’intervenir immédiatement à la prochaine infection par ces virus. Malheureusement, les virus évoluent constamment, au point que votre corps ne les reconnaît plus. Le rhume pend donc au nez de chacun d’entre nous.

    Comment prendre l’avantage sur l’ennemi? Faites de votre corps une véritable forteresse. Un système immunitaire solide n’arrêtera pas toujours les infections, mais il vous aidera à les combattre plus rapidement et plus efficacement.

    Conseils pour un système immunitaire plus résistant

    En dormant suffisamment et en supprimant de mauvaises habitudes telles que fumer, vous donnez à votre système immunitaire la possibilité de "reprendre haleine" et de regagner ses forces.

    • Optez pour une alimentation équilibrée et riche en vitamines:

    tegretol bipolaire trouble

    Pour plus d'informations sur les facteurs de risque et le traitement nécessaire, consulter le site de la CDC. La plupart des services de santé publique local fournira des options de dépistage et de traitement à faible ou sans frais.

    Symptômes de la grippe accompagnées d'une éruption cutanée

    Aliments, médicaments, piqûres d'insectes et même un virus de la grippe elle-même peuvent causer une réaction allergique chez certaines personnes. Éruptions cutanées, des démangeaisons, congestion et un sentiment général de malaise sont les symptômes d'une allergie.

    Maladies infantiles courantes, y compris la varicelle, la rougeole et la cinquième maladie causent des symptômes de grippe avec une éruption cutanée. Ces maladies se produisent habituellement chez les enfants, mais les adultes qui n'étaient pas vaccinés ou qui n'a jamais eu les maladies comme un enfant sont sensibles aussi bien.

    La maladie de Lyme, qui est contractée par les morsures de tiques, commence généralement par des symptômes grippaux et une éruption localisée où une personne a été mordue. Dans les cas plus avancés, l'éruption peut se propager à d'autres parties du corps et des symptômes graves peuvent survenir.

    La scarlatine est contractée par les personnes infectées par un streptocoque, ou l'angine streptococcique. Symptômes de la grippe accompagnées d'une éruption dentelle sont révélateurs de la scarlatine.

    Cette infection virale est plus fréquente chez les enfants, mais peut frapper à tout âge. Les symptômes courants comprennent des maux de gorge, fièvre, maux de tête, plaies dans la bouche et une éruption cutanée sur les mains, les pieds et les organes génitaux.

    Comment faire tremper fruits gâteaux avec rhum & Whisky

    • Envelopper le gâteau aux fruits dans l'étamine, qui la recouvre entièrement.

    • Brosse rhum ou whisky sur l'étamine au goût; n'imbibez pas elle.

    • Envelopper le gâteau de papier d'aluminium ou définir dans la boîte en aluminium. Placer le gâteau au réfrigérateur.

    • Badigeonner le gâteau avec rhum ou whisky encore une fois tous les deux jours. Utiliser des boissons alcoolisées aussi peu ou autant que vous le souhaitez.

    lasuna pas cher forum voyage

    tegretol bipolaire trouble

    Les symptômes typiques d’un rhume de saison sont au début un écoulement nasal liquide limpide puis ce dernier devient plus épais et purulent, ceci apparaît souvent au bout de quelques jours et c’est à ce moment que le nez se bouche.

    Pour soigner le rhume on peut utiliser différents traitements comme des vasoconstricteurs locaux (en spray, goutte), des antihistaminiques ou des vasoconstricteurs en prise orale. En cas de fièvre il est conseillé de prendre des antalgiques comme le paracétamol. Des solutions salines (eau physiologique) ont aussi un effet thérapeutique et préventif très intéressant (y compris contre la sinusite). Il n’existe pas de vaccins contre le rhume.

    Des plantes médicinales comme le thym (en tisane, inhalation, huile essentielle), le sureau ou l’eucalyptus peuvent compléter la thérapie.

    Boire beaucoup, manger sainement, consommer de la vitamine C ou encore humidifier l’air ambiant sont des conseils utiles pour prévenir et traiter un rhume.

    Découvrez notre quiz sur le rhume

    Le rhume (rhume de saison) est une affection qui touche les voies respiratoires supérieures et en particulier le nez (muqueuses nasales).

    Les fosses nasales et les sinus sécrètent continuellement un liquide qui maintient l’humidité de la muqueuse, ce liquide empêche l’entrée d’agents infectieux, humidifie et réchauffe l’air inspiré. Il est ensuite transporté par des cils qui ramènent ce mucus vers l’intérieur.

    Lorsque la muqueuse est irritée (effet des virus par exemple), elle gonfle, augmente sa sécrétion de liquide pour “faire partir” les virus et diminue l’espace libre dédié à l’écoulement de mucus ce qui provoque le rhume.
    On peut alors ressentir un sentiment d’obstruction dans toute la région nasale qui est assez désagréable.

    On distingue un rhume allergique d’un rhume saisonnier (rhume de saison), ce dernier est surtout à incomber aux virus et est très fréquent en automne, hiver et début de printemps, il est souvent associé à un refroidissement.

    Les causes d’un rhume de saison sont à incomber à des virus (rhinovirus humains) dont on en dénombre environ 200 différents, ceux-ci envahissent les cellules de la muqueuse nasale et provoquent le rhume (voir sous définition).
    Remarquons, tout comme pour les refroidissements (le rhume est un symptôme possible du refroidissement), il ne s’agit pas du froid lui-même qui est responsable du rhume de saison mais bien comme on l’a vu plus haut des virus, le froid favorise toutefois le développement du virus en affaiblissant le système immunitaire.
    Notons que mis à part le froid, le stress (prouvé scientifiquement par une étude parue en 2012, cliquez ici pour plus d’informations) et l’humidité peuvent favoriser l’apparition ou le développement de virus provoquant un rhume.
    Cela signifie que stimuler son système immunitaire par de l’échinacée ou de la prise de vitamine C, s’habiller chaudement, diminuer le stress sont des facteurs importants comme moyen de prévention du rhume.
    Il s’agit d’une infection très contagieuse qui se propage par les éternuements ou la toux (transmission dans de fines gouttelettes) ou parfois même lors d’une poignée de main de façon indirect.

    Comme il s’agit de virus les antibiotiques n’ont aucun effet pour soigner un rhume dans le cas où il n’y a pas de surinfection bactérienne (par exemple en cas de sinusite bactérienne).
    Dans un rhume sans surinfection bactérienne la seule chose qu’on peut faire est de soigner les symptômes (voir également sous symptômes et traitements du rhume).

    taux de tegretol

    tegretol wikipédia

    Grippe saisonnière: quelques chiffres de l’OFSP, Office fédéral de la santé publique

    226 000 personnes ont consulté pour symptômes de grippe en Suisse durant l’hiver dernier: les chiffres ont été comparables aux années antérieures mais un excès de mortalité a été annoncé par l’OFSP à partir de la semaine 52.

    L’OFSP a réalisé une enquête en Suisse auprès de 2 660 personnes qui auraient du se faire vacciner car considérées comme plus à risque:

    • parmi les personnes de plus de 64 ans, 32% se sont fait vacciner
    • les porteurs de maladies chroniques: 29% se sont fait vacciner
    • les professionnels de santé: 25% se sont fait vacciner (ils n’étaient que 18% en 2015, et 21% en 2016)
    • les personnes en contact avec des personnes à risques: 7% se sont fait vacciner

    Le virus de la grippe est un virus à ARN, on en distingue 3 souches: A, B,C

    Le virus est recouvert par des protéines de surface:

    • l’hémagglutinine, désignée par H dans le sérotype, elle permet au virus de rentrer dans une cellule;
    • la neuraminidase,désignée par N dans le sérotype, elle permet au virus de sortir de la cellule.

    Ces protéines de surface déterminent le sérotype du virus.
    Il existe de nombreux modes de recombinaisons pour le virus de la grippe: H1N1, H5N1, H9N2, etc

    La grippe se transmet très facilement par voie aérienne via les sécrétions respiratoires, en éternuant, en toussant et en parlant: en effet, des gouttelettes de salive se propagent dans l’air après un éternuement ou une quinte de toux.
    La transmission du virus de la grippe peut être directe ou indirecte: par exemple via des poignées de porte.

    Une personnes touchée est contagieuse 1un jour avant l’apparition des premiers symptômes, elle peut donc la transmettre à son entourage…
    Un adulte reste contagieux 3 à 5 jours après l’apparition des symptômes.

    Vidéo en en anglais qui présente de manière simple la grippe et les autres infections hivernales, ainsi que les mesures préventives.

    Grippe des gestes simples pour limiter les risques de transmission:
    cette vidéo fait référence à la grippe A mais les gestes conseillés contribuent à se protéger de tous les virus grippaux.

    Le vaccin grippal est inactivé à antigènes de surface.
    Vaccin inactivé signifie qu’il contient uniquement du virus inactivé, c’est à dire tué.
    Le vaccin contre la grippe est composé de fragments de virus Influenza issus de trois ou quatre souches différentes. Comme ces virus mutent, le vaccin est chaque fois adapté pour l’automne en fonction des recommandations actualisées de l’OMS.
    L’OMS change les souches attendues chaque année.

    Cette année encore on trouve sur le marché suisse des vaccins trivalents et un vaccin tétravalent:
    3 souches ( A et B) dans le vaccin trivalent
    4 souches ( A et B) dans le vaccin quadrivalent. Un seul vaccin quadrivalentest disponible sur le marché Suisse: Fluarix Tetra

    Les souches sont les suivantes pour 2017-2018

    • A/ Michigan/45/2015, H1N1pdm09, seule souche qui change par rapport au vaccin de 2016-2017
    • A/ Hong Kong/4801/2014 ( H3N2)
    • B/ Brisbane/60/2018 ( Victoria)

    Par rapport au vaccin de l’hiver dernier, c’est la souche H1N1 qui a été changée. Jusqu’à présent, le vaccin comportait la souche de la pandémie de 2009.

    Pour mémoire le vaccin contre la grippe pour la dernière saison comportait les souches suivantes: